Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


[TEST] Dead Core :

Publié par Paul Dimajo sur 25 Juillet 2017, 11:26am

Catégories : #TEST

[TEST] Dead Core :

Petit jeu indépendant au concept bien sympathique, Dead Core propose une interprétation originale et hardcore du jeu de plateforme. De quoi allécher les amateurs de défi !

[TEST] Dead Core :

Une ascension vertigineuse :

Au début de Dead Core, le joueur s'immerge dans un univers mystérieux dont il ne connaît strictement rien. Et pour cause ! Le mode histoire ne possède pas de véritable scénario. C'est donc sans autre forme de procès que nous débarquons dans ce monde étrange au look futuriste. Mais en dépit d'explications précises des tenants et des aboutissants, le joueur appréhende vite sa mission qui consiste à gravir les échelons d'une structure aérienne vertigineuse. Le but ultime du jeu se résume donc à atteindre le sommet de cet imposant édifice. L'objectif paraît tout bête, presque enfantin lorsqu'on le résume ainsi. Pourtant, les nombreux pièges placés sur notre route transforment vite l'ascension en un véritable chemin de croix. Bien loin de la randonnée champêtre, cette escalade ferait passer l'Everest pour une promenade de santé. Laser, salves de tirs, rayons désintégrateurs et chutes mortels ne sont que quelques exemples de ce qui vous attend. Pour braver ces dangers, notre avatar dispose toutefois de quelques atouts tels qu'un double saut, un double dash et un fusil qui permet d'activer divers mécanismes et d'abattre les dangereux robots qui nous assiègent. C'est assez peu, mais il faudra faire avec ! Et c'est au prix d'un apprentissage douloureux marqué par des échecs à répétition que l'on parvient à progresser, à gravir les niveaux. Car oui, le jeu se révèle être un die and retry impitoyable. Certains passages nécessitent d'être appris par cœur pour être dépassés. 

[TEST] Dead Core :
[TEST] Dead Core :[TEST] Dead Core :

Test de sang froid :

Une fois les mécaniques intégrées, le joueur découvre une interprétation originale du jeu de plateforme. On retrouve de discrètes influences de Portale dans la façon qu'a Dead Core de mettre à rude épreuve nos sens. Nos réflexes sont souvent sollicités tandis que notre matière grise est mise à contribution pour trouver la meilleure façon d'esquiver les pièges tortueux qui se dressent sur notre route. Car il faut réfléchir rapidement et exécuter ses déplacements à la vitesse de l'éclair pour s'en sortir. En effet, notre voyage s'apparente à un engrenage : une fois pris dedans, impossible de reculer, il faut avancer coûte que coûte, car les embûches s'enchaînent rapidement et la moindre hésitation est fatale. Et croyez nous, certains passages vous feront suer sang et eau avant de se laisser apprivoiser. Les plus impatients verront leur persévérance vite terrassée et lâcheront sûrement l'affaire au bout de quelques minutes de jeu. Notre volonté et notre persévérance sont mises à rude épreuve. Certaines séquences extrêmement hardcores les poussent même dans leurs derniers retranchements. On reprochera d'ailleurs des piques de difficulté trop importants. Certaines parcelles donnant une sensation de surenchère gratuite où on empile le plus d'obstacle possible de la manière la plus injuste et vicieuse imaginable. L'expérience peut parfois prendre une dimension assez frustrante. Si bien qu'on privilégiera de courtes cessions de manière à ne pas devenir fou à cause de la complexité ahurissante de certains passages. D'autant que ces séquences sont dénuées de fun, on ne s'amuse pas, on prend sur nous, et bien souvent, seule la chance nous permet de passer outre. La chance oui ! Car elle a son importance ! Bien souvent, le succès est juste une histoire de timing. Il faut double sauter à bon escient, utiliser son dash au moment opportun, de façon à passer la ribambelle de lasers mobiles qui tentent de vous découper. Et là, la chance est un précieux secours lorsque l'on doit franchir sur le fil les différents obstacles ! 

[TEST] Dead Core :

Une expérience renouvelée :
 

En dehors de son coté ultra complexe parfois repoussant, on prend tout de même plaisir à parcourir ces niveaux aussi jolis que diversifiés, aussi inventifs que variés. Car les six chapitres qui composent l'expérience parviennent à se renouveler sur la longueur avec l'ajout progressif de nouveaux éléments, de nouvelles idées, comme ces plateformes qui inversent la gravité, collant vos pieds à un plafond pour laisser votre tête se balancer au-dessus du vide. En outre, les sensations sont plutôt sympas ! On se retrouve parfois projetés en l'air par des propulseurs ! On a alors l'impression grisante de voler. Et devoir gérer son saut et son dash pour éviter in-extremis un projectile ou une lame laser est véritablement jouissif, jubilatoire. On notera cependant un léger souci de maniabilité avec le double saut qui ne détecte parfois pas notre seconde pression, nous faisant chuter, faute d'avoir déclenché la seconde impulsion à temps. Le game-design est également sujet à quelques imperfections. Certaines séquences sont un peu confuses et ont tendance à perdre le joueur. Il est alors difficile de retrouver son chemin. Des failles qui ternissent un peu une expérience plaisante sans sa globalité. Dommage.

[TEST] Dead Core :

Conclusion :

Court mais intense, Dead Core propose aux joueurs une ascension vertigineuse qui met à rude épreuve leur persévérance et leur sang-froid. Malgré quelques défauts et une difficulté parfois dans la surenchère, il parvient à séduire grâce à de bonnes idées de gameplay et grâce à une réelle inventivité ! Et même s'il n'y a que six niveaux, croyez nous, vous allez mettre du temps à les boucler. Et si ce n'est pas assez, vous pourrez toujours vous essayer au mode speedrun.

 

15/20

COPIE DU JEU FOURNIE PAR L'EDITEUR POUR LE TEST.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents