Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


Les pires Fails Des Conférences De l'E3.

Publié par Dimajo Paul sur 7 Mars 2017, 20:11pm

Catégories : #Dossier

Les pires Fails Des Conférences De l'E3.

Les présentations des éditeurs à la grande messe du jeu vidéo sont des moments cruciaux pour séduire les consommateurs, les convaincre en masse d'acheter leur prochaine production. Véritables coups de poing médiatiques ces conférences tentent le tout pour le tout pour assurer le show à grand coup d'artifices séduisants. Ainsi, les éditeurs orchestrent-il de façon spectaculaire leurs représentations, invitant pour cela des personnalités prestigieuses, confiant les speach à des maîtres de conférences aguerris, ordonnant savamment la succession des jeux. Cependant, les aléas du direct n'épargnent pas ces événements. Les imprévus sont nombreux et bien souvent des cafouillages s'invitent à la partie. Nous vous avons donc compilé les cinq « fails » les plus mémorables de ces dernières années.

E3 2015 conférence EA :

 

On commence en douceur avec la conférence EA à l'E3 2015. Pour promouvoir la nouvelle version de son jeu de foot FIFA 2016, censée renouer avec le « joga bonito » , un style footballistique hérité du Brésil, les éditeurs font venir sur scène un monstre sacré : Pelé. Néanmoins, cette intervention devient assez rapidement étrange. Déjà âgé de 76 ans à l'époque le célèbre footballer brésilien se fait emporter par la nostalgie laissant sa mémoire nous livrer un flot d'anecdotes sympathiques sur son histoire, mais sans lien véritable avec le jeu. Sa prise de parole apparaît alors comme une instrumentalisation finalement assez grotesque pour faire la promotion d'un jeu dont Pelé n'a vraisemblablement aucune connaissance. En outre son discours s'avère un poil hésitant. L'anglais n'étant pas sa langue maternelle, on ressent bien qu'il peine à trouver ses mots. Rien de bien méchant au final, juste une exploitation maladroite voire complètement anecdotique d'une personnalité dans un but marketing. Toujours est-il qu'a la fin on n'en sait pas vraiment plus sur le jeu d'EA.

E3 2015 Confèrence Ubisoft :

 

Là, on rentre dans les choses sérieuses avec une nouvelle prestation datée de 2015. Une année qui a semble-t-il vu les ratages s'enchaîner. Pour promouvoir la version 2016 de son célèbre jeu de dance Just Dance, Ubisoft fait appel à Jason Derulo pour assurer un show explosif. Hélas pour l'éditeur/développeur la seule chose que l'artiste parvient à exploser, ce sont nos tympans. Lors de sa prestation ; le célèbre chanteur enchaine fausses notes et effets de voix malvenus pour un chant qui prend alors des tournures de véritable torture. Un caméo très mal venu qui a sans cesse repoussé les limites du malaise dans ses derniers retranchements. Déjà, l'amorce de cette présentation s'annonçait mal. Alors que notre cher Jason tente de faire danser la foule en entonnant énergiquement « get up » -soit levez vous en anglais, - le parterre de journaliste reste stoïque, cloué à son siège. À partir de là, les choses ne font qu'empirer. L'inconfort s'est accroît au fil des minutes jusqu'à atteindre un paroxysme rarement égalé alors que l'artiste viens trouver la maîtresse de conférence pour l'inviter à danser et qu'il subit un énième tollé, confronté à son refus de se lever. Le pauvre invité s'est donc enfoncé peu à peu dans les sables mouvants de la honte jusqu'à sombrer totalement.

Conférence E3 2015 Sony :
 

 

Oui, on est encore en 2015, année peu propice à des présentations réussies. Alors que Sony veut clôturer en beauté une présentation à son apogée avec une demonstration de Gameplay du tant attendu Uncharted 4 le drame survient. L'image du jeu apparaît à l'écran et alors que le testeur s'échine sur sa manette, Nathan Drake reste figé. Impossible de faire bouger le protagoniste pendant une bonne minute. Le doute s'installe alors, puis le stress avant la libération. Le bug est finalement dû à une défaillance de manette. L'apport d'un nouveau contrôleur résout la situation, rassurant les fans ainsi que les équipes marketing, le jeu se porte très bien et ce n'est pas un bug malvenu qui immobilise célèbre héros. Une aventure que Naughty Dog à pris avec humour en implémentant un trophée lié à cet événement dans le jeu final. Ainsi si vous restez immobile sur cette place de marché une minute, vous débloquerez un succès.

E3 2011 Conférence Ubisoft :

 

On tient là un véritable bijou en terme de conférence catastrophique. Ici point de bug survenu inopinément pour troubler une démo importante, point d'invités aux prestations incongrues. Le problème ici, c'est le maître de conférence. Un problème de taille puisque c'est entre ses mains que réside la réussite de la conférence. Or cet homme survolté à l'humour plus que douteux fait vivre un véritable calvaire à toute son audience. Renommé plus tard Mr.Caféine à cause de son apparente hyperactivité notre cher ami a réussi à faire de sa présentation un fiasco total. Durant sa présentation, il multiplie les moments de solitude, échoue chacune de ses blagues, chacun de ses effets de style. Il ne parvient pas à emporter le public avec lui et se retrouve-t-il confronté à une assistance froide et muette alors qu'il essaie de mobiliser la foule, d'échanger avec elle, de tisser un lien au gré d'interactions à l'étrangeté indicible. Un événement dont tout le monde gardera les stigmates tant c'est l'entièreté de la présentation qui s'est avérée gênante. Ici, on n'a pas assisté à quelques passages un peu déroutants ou à quelques fails discrets comme c'est la coutume habituellement. Non ! Là, il n'y avait littéralement rien de bon ! L'entièreté de la chose était inconfortable !

E3 2010 conférence Nintendo :

 

On termine en beauté avec cette conférence Nintendo de 2010. Afin d'assurer le spectacle, c'est à Shigueru Miyamoto qu'est confiée la prestigieuse présentation de gameplay du jeu Zelda Skyward Sword. Devant un parterre de fans impatients de voir se dévoiler de nouvelles parcelles de cet épisode inédit le créateur de la série explique à quel point le maniement de l'épée est naturel et fluide grâce à l'utilisation de la technologie de la wiimote. Ainsi le joueur peut utiliser son contrôleur comme s'il tenait en main une véritable épée. Enfin en tout cas dans la théorie, car dans la pratique le ressenti est tout autre. Le célèbre créateur de chez Nintendo semble lutter contre son propre jeu pour effectuer les mouvements désirés et chaque élément de gameplay qu'il dépeint comme facile, précis et naturel est dans la réalité laborieux et approximatif. La présentation se transforme en véritable moment de solitude durant lequel Shigeru Miyamoto peine à traverser le niveau présenté et ne s'en sort pas avec les mécaniques de jeu mises au point par sa propre équipe. Autant dire que le malaise est palpable. Ne pas parvenir à se dépatouiller de son propre jeu n'étant pas un gage de qualité apte à séduire les consommateurs.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents