Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


[TEST] Nioh :

Publié par Dimajo Paul sur 26 Février 2017, 00:50am

Catégories : #TEST

[TEST] Nioh :

Après quelques années d'absence, la Team Ninja nous fait son come-back ! Avec Nioh les développeurs signent un titre hardcore renouant avec leurs amours de toujours. Soyez donc préparés à emprunter une nouvelle fois la voie du samurai !

Malgré leur aspect imposant ces créatures ne sont pas des boss finaux. Mais elles n'en demeurent pas moins redoutables !

Malgré leur aspect imposant ces créatures ne sont pas des boss finaux. Mais elles n'en demeurent pas moins redoutables !

Dark Souls Like :

 

Si l'on voulait résumer vulgairement Nioh on pourrait en dire que c'est un clone de Dark Souls. Une simple transposition de la franchise de From Software à un monde Médiéval japonais. Mais un tel discours serait réducteur et erroné puisqu'a l'instar d'un GTA, qui a façonné une certaine vision du jeu en bac à sable, Dark Souls est l'initiateur d'un moule qui a participé à la création d'un « nouveau style de jeu hardcore ». La franchise a suscité l'avènement d'un courant à part entière destiné à une petite niche de passionnés adeptes de challenges pimentés. C'est ce moule que l'on retrouve dans Nioh, un titre que l'on peut qualifier de Dark Souls-Like. Après une brève amorce mettant en scène l'évasion du héros William de la grande tour de Londres, le joueur se voit projeté sur l'archipel nippon. L'histoire rythmant nos péripéties se fait assez elliptique. Ne cherchez pas dans ce titre un scénario béton, vous feriez fausse route. Ici ; c'est le gameplay qui prime ! L'amateur des Souls, habitué à des périples assez énigmatiques ne se trouvera donc pas désarçonné devant cette narration discrète. En outre, il reconnaîtra bon nombre d'éléments familiers puisque la structure globale du jeu emprunte beaucoup à la franchise en question. Nous retrouvons des niveaux assez ouverts et denses dans lesquels on progresse à tâtons avant d'apprendre à se repérer au fur et à mesure. Les chemins sont multiples, les moyens d'y accéder aussi.Il est donc possible d'ouvrir la voie sur divers raccourcis qui permettent de cheminer plus rapidement entre les différentes parcelles de notre environnement. Sur sa route pavée d'embûches, le joueur vivra un véritable chemin de croix tombant à de multiples reprises avant d'atteindre son but.

 

 Pour porter son fardeau, il bénéficie heureusement de quelques points de contrôles. Ces derniers, présentés sous forme d'autels sacrés sont extrêmement rares et espacés les uns des autres, il est donc primordial de déverrouiller des chemins de traverse pour les atteindre le plus rapidement possible sans trop d'encombres. Ces checkpoint ont de multiples vertus puisqu'en plus de sauvegarder la progression, ils permettent d'améliorer les compétences de notre personnage via un arbre de compétences assez complet. À ce propos, le menu des upgrades est un peu trop touffu et austère, foisonnant d'éléments complexes de prime abord. Le nouveau venu sera un peu perdu et aura besoin de s'habituer à cette débauche de propositions. En dépit de son manque d'ergonomie, cette interface est très intéressante puisqu'elle permet de développer avec précision les capacités correspondant à notre style de jeu. Les plus bourrins mettront le paquet sur la force tandis que le joueur subtil misera sa survie sur une maîtrise de l'esquive en allouant ses points de compétences à la partie agilité. Les possibilités de personnalisation sont multiples pour le plus grand plaisir des adeptes de RPG qui se voient proposer un système aussi convaincant que pointu. 

Votre esprit protecteur vous offre des pouvoirs temporaires salvateurs durant les moments les plus critiques !

Votre esprit protecteur vous offre des pouvoirs temporaires salvateurs durant les moments les plus critiques !

Mais ces améliorations ne sont pas gratuites, elles valent leur pesant d'or. Ces dernières s'échangent contre de l'Amitra, une substance sacrée que l'on glane en tuant des ennemis et en offrant aux divinités les équipements superflus qui encombrent notre inventaire. Néanmoins, il est nécessaire de rester vigilant car la conservation de ces précieuses ressources n'est pas chose acquise. Ici encore on ressent les influences de la franchise de Idetaka Myazaki puisque a chaque trépas, comme avec les âmes dans Dark Souls, votre esprit demeure là où vous êtes mort tandis que vous respawnez au dernier point de passage, démunis. Il faut ensuite aller récupérer votre esprit, sachant qu'un second trépas engendrera la perte de tout l'Amitra engrangé. Une mécanique qui pousse à la vigilance. On constate bien que Nioh suit presque à la lettre le moule précédemment évoqué reprenant à son compte tous les éléments qui le caractérisent. Mais bien loin du simple plagiat il parvient ingénieusement à le tordre, à l'adapter à son univers. Ainsi lorsque vous mourrez, vous ne perdez pas votre âme, mais votre « gardien », une entité mystique qui veille sur vous tout en vous conférant un pouvoir spécial temporaire destructeur intitulé « arme vivante » lorsque vous avez chargé une sorte de jauge de rage. Les checkpoint sont, quant à eux, transformés, comme mentionné précédemment, en autels aux divinités. Tous ces éléments s'intègrent naturellement au contexte formant un tout cohérent.

Le jeu propose plusieurs modes qui privilégient soit une stabilisation du ratio Image/seconde à 60 Fps avec une qualité d'image moyenne soit la qualité graphique bridant le frame-rate à 30fps.

Le jeu propose plusieurs modes qui privilégient soit une stabilisation du ratio Image/seconde à 60 Fps avec une qualité d'image moyenne soit la qualité graphique bridant le frame-rate à 30fps.

[GAUCHE] Les autels permettent de sauvegarder.     [Droite] Faire chuter un ennemi permet de lui infliger un coup critique au sol ![GAUCHE] Les autels permettent de sauvegarder.     [Droite] Faire chuter un ennemi permet de lui infliger un coup critique au sol !

[GAUCHE] Les autels permettent de sauvegarder. [Droite] Faire chuter un ennemi permet de lui infliger un coup critique au sol !

La Voie Du Samurai :

 

En dehors de ses emprunts Nioh développe sa propre identité grâce à son superbe univers. Au travers de leur réinterprétation de l'histoire du japon les petits gars de la Team Ninja sont parvenus à développer une direction artistique forte qui happe le joueur tout au long de l'aventure. Ainsi découvre-t-il au gré de sa progression des panoramas variés emprunts d'une ambiance particulièrement réussie. Villages enflammés, grottes infâmes envahies de démons, ou paysages naturels charmeurs sont quelques-uns des « hauts lieux touristiques » que vous visiterez sur l'archipel.Néanmoins vos déambulations ne seront pas de tout repos, car les terres arpentées sont parcourues de dangereux démons et autres samurais. Des hordes adverses farouches qui vous feront mordre la poussière à de multiples reprises avant de vous concéder votre vengeance. Même le plus faible des ennemis n'est pas à sous-estimer car il peut en peu de temps vous faire payer votre présomption. Finalement, Niho c'est un peu le parfait petit manuel du samurai qui nous inculque les codes ce cet art ancestral. Première leçon : tes ennemis, tu ne sous-estimeras point. Démons ou humains chacun a ses forces et ses faiblesses. Certains sont rapides, puissants, ou ont une longue portée d'action. D'autres encore ont des capacités spécifiques à l'image de ces suppôts démoniaques qui peuvent vous empoisonner. Personne n'est frêle !

Pour espérer survivre il faut améliorer petit à petit ses capacités et accéder à des équipements plus perfectionnés. Des accessoires que l'on glane sur les corps sans vie de nos assaillants. A force d'essayer, à force de trépas, vous accumulerez  points d'experience, armes et armures. À vous ensuite d'équilibrer ce que vous équipez comme il vous plaît. Sachant qu'il existe un véritable équilibre des qualités. C'est-à-dire qu'une armure ultra résistante ralentira votre personnage tandis que certaines protections plus légères le protégeront moins bien, mais vous préserveront une certaine mobilité. Un aspect à ne pas négliger, car les esquives sont un atout majeur dont vous aurez besoin pour dompter vos opposants et plus elles sont rapides plus vos chances de survie sont élevées. Les armes suivent la même logique vous procurant des outils de mort aux qualités contrastées. Il faut à tout prix trouver un équilibre entre des armes puissantes, rapides et d'autres au champ d'action large, capables de faire flancher les adversaires sur une large zone. Il règne un fort aspect stratégique mis en exergue par un système de combat aussi jouissif que fin qui offre une multitude de mouvements. Vous avez le choix entre plusieurs types de coups – forts faibles ou moyens- mais aussi entre différentes postures de combat- Haute intermédiaire et basse. L'intermédiaire est polyvalente, la basse offre des coups rapides mais peu puissants et la haute des actions plus lentes, mais dévastatrices. La vitesse est un aspect primordial dans les joutes puisque le succès tient avant tout dans des actions précises, chirurgicales qui s'inscrivent dans un certain flow. Géré avec finesse et intelligence ce système de combat permet la réalisation de combos d'une extrême efficacité. Le gameplay offre des combats véritablement passionnants par leur technicité mais aussi par leur difficulté comme précisé précédemment. Les joutes sont d'un dynamisme haletant ! Et c'est alors que vous commencez à vous sentir surpuissant que le jeu vous rappelle à votre frêle condition nous inculquant alors de nouvelles leçons : patience, humilité et persévérance. Car il faudra avoir les nerfs durs pour avoir le courage de continuer, il faudra avoir la patience et l'humilité de progresser prudemment même avec les équipements les plus badass du jeu.

[TEST] Nioh :

David contre Goliath :
 

 

Une fois ces vertus acquises vous disposerez de la sagesse nécessaire pour arriver au bout du périple tout en terrassant les boss incroyablement résistants qui paveront votre chemin. Car chaque niveau de Nioh abrite un boss ultra-coriace dont la rencontre se solde par un affrontement dantesque digne de David contre Goliath. Les diverses créatures combattues bénéficient d'un design mémorable. La plupart des adversaires sont d'ailleurs designés avec soin. Mais les boss bénéficient dans l'ensemble d'un véritable charisme. En dehors de leur plastique réjouissante, ils bénéficient de pouvoirs extraordinaires qui peuvent vous annihiler en un rien de temps. En outre leurs paternes sont très durs à prévoir, à apprivoiser. Une constante vigilance est donc de mise car la moindre erreur peut être fatale. Si vous parvenez à résister à la frustration des GAME OVER répétés, vous parviendrez à abattre ces opposants redoutables au fils de luttes inoubliables. Ces morceaux de bravoure provoquent en nous divers sentiments. Croyez-nous les frissons et l'adrénaline seront au rendez-vous avant le succès, la joie finale. Une joie incommensurable, on exulte ! Une expérience résolument jouissive et gratifiante !

 

Conclusion : 

 

En dépit de graphismes hélas très limités Nioh parvient à adapter la recette Dark Souls avec succès proposant des mécaniques de jeu  originales mais aussi un poil plus permissives que le titre de From Software. Avec son univers accrocheur et ses combats trépidants le titre fera vibrer les joueurs les plus intrépides et patients qui n'ont pas peur du défi !

17/20

VERSION DU JEU FOURNIE PAR L'EDITEUR.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents