Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


[Test] Mafia III.

Publié par Loïc Cassou sur 19 Octobre 2016, 21:57pm

Catégories : #TEST

[Test] Mafia III.

« Dans la brume électrique...»

Après un deuxième épisode plus que correcte, la licence Mafia nous revient avec un troisième opus qui aura pris son temps. Adieu les années 40 et bonjour les 60's avec son racisme et sa discrimination envers les Afro-américains. Après six longues années remplies de rumeurs autour d'un nouveau jeu, Mafia 3 est sorti de sa tanière durant l'édition 2015 de la Gamescom. Autant dire que nous étions enchantés à l'annonce du contexte de ce volet, des partis pris artistiques et scénaristiques choisis par le studio Hangar 13. Il ne restait plus qu'à patienter jusqu'à sa date de sortie, le 7 octobre pour poser nos mains sur l'un des jeux les plus attendus de l'année 2016. Mais ! Car il y a toujours un « mais » quand tout va pour le mieux... Quelque chose clochait dans la communication et le marketing de ce nouvel épisode. En effet, un mois avant sa sortie l'éditeur 2K Games a développé une grande quantité de trailer, et relayé bon nombre d'informations caressant ainsi dans le sens du poil le public intéressé par le jeu. Qu'est ce que j'entends pas là ? Tout ce que nous avons vu avant la sortie du titre, n'était en réalité qu'un marketing reprenant les plus grands hits des 60's avec des bouts de cinématiques et très peu de gameplay « nature ». Ne parlons pas des démos de l'E3 ou des développeur ne montrent que ce que nous voulons voir... Nous apercevions que la première facette du soft, ses qualités mais jamais nous n'eûmes droit à sa réelle construction.  De plus les copies du jeu ont été envoyé aux testeurs le jour de sa sortie. Habituellement un éditeur envoie son produit une semaine avant sa sortie mondiale pour que les testeurs/journalistes puissent sortir leurs tests, articles et ainsi donner envie ou avertir le public. Toutes ces craintes se sont alors confirmées lorsque j'ai pu jouer à Mafia 3...Mais je dois bien avouer une chose, le jeu n'est pas aussi médiocre que certains peuvent le dire.

[Test] Mafia III.

« La vie a une fin, la vengeance n'en a pas.»

1968, Bienvenue à New Bordeaux, vous incarnez un vétéran de la guerre du nom de Lincoln Clay. Notre héros est rapatrié au pays et retourne chez lui, auprès de sa « famille » spirituel en Louisiane. Reprenant une routine et réglant quelques affaires pour Sammy, son père spirituel, Lincoln est au centre d'un drame qui le changera à jamais. Il sera le seul rescapé d'un massacre organisé par la mafia italienne contre son clan. C'est alors qu'une longue quête pour venger les siens débute. En s’arrêtant sur ce synopsis on ne peut s'empêcher de penser que tout ceci est relativement classique, mais il faut avouer que les développeurs de Hangar 13 ont le sens de la mise en scène. Toute la trame scénaristique est sauvée par des personnages charismatiques, des retournements de situations et de « vrais » dialogues dignes des films de gangster. Autant vous dire que Mafia 3 est un hommage à cette période et à tout ce que nous avons pu voir au cinéma. Durant la vingtaine d'heures ou j'ai parcouru le jeu, le scénario ne m'a jamais paru mal ficelé, toujours avec l'envie d'en découvrir plus sur l'univers et les personnages. De plus, un énorme travail a été fait sur l'ambiance et l'atmosphère qui habite les différents quartiers de New Bordeaux. Chaque quartiers à son style, son univers, ses musiques, ses néons et j'en passe ! L'univers de ce nouvel opus est vraiment riche et est sûrement le point fort du titre. Si vous aimez les 60's( tout le monde aime cette époque!!) tout les plus grands hits de l'époque sont de la partie lors de différentes scènes de gameplay ou dans la radio. Rouler sur « The House of the rising sun » de The Animals ou encore tuer des dizaines d'italiens pas forcément très gentils sur « Runaway » de Del Shannon  est vraiment jouissif. Il existe un vrai souci du détail qui est vraiment appréciable. Nous avons droit à un véritable hommage sur cette période. Sans parler du racisme qui règne dans chaque quartier de la ville, des dialogues très matures qui nous happent et nous permette de juger de la situation critique des afro-américains.

[Test] Mafia III. [Test] Mafia III.
[Test] Mafia III.

« Mon nom est Lincoln Clay »

Lincoln est un personnage attachant et charismatique. Rien ne l'arrêtera dans sa soif de vengeance contre Sal Marcano, chef de la mafia Italienne. Pour affronter le tyran de New Bordeaux vous serez aidé par d'autres chef mafieux comme Vito Scaletta( le héros de Mafia 2), Burk chef du clan Irlandais et Cassandra du groupe Haïtiens. Avec eux, vous allez récupérer chaque quartier de la ville. Et autant vous prévenir que cette mécanique de gameplay ne plaira pas à tout le monde ? Pourquoi ? Tout simplement parce qu'entre chaque missions scénarisées vous devez contrôler chaque quartier eux-mêmes remplies de missions secondaires. Missions qui se résument à détruire un repaire de gangster, interroger un membre d'une organisation ou voler et détruire un véhicule. Toutes ces actions ont alors un but : faire sortir le chef du quartier de sa tanière et récolter suffisamment d'informations pour le trouver et le tuer.   Ceci est obligatoire avant de pouvoir avancer dans l'histoire. Alors oui c'est répétitif mais de mon côté je n'ai pas trouvé cette redondance que les journalistes aiment tant décrire. Il faut l'admettre, les moins courageux lâcheront la manette mais cela n'a pas été mon cas. Quand vous aurez fini ces missions secondaire il faudra attribuer le quartier à l'un de vos trois collègues. Chacun vous apporteront le lot d'amélioration pour rendre Lincoln plus fort, avoir de nouvelles armes, nouvelles techniques...Mais attention !! Si vous attribuez plusieurs quartiers au même collègue, par exemple à Vito, cela attiserait la jalousie des autres et pourrait vous amener à une conclusion dramatique. De plus le gameplay n'est pas catastrophique, il manque seulement de finitions ou d'inspiration. Il reprend seulement des mécaniques vues dans d'autres open-world et dieu sait que tout les open-world se copient entre eux...Lincoln n'est pas compliqué à prendre en main, il est même assez jouissif de le jouer. Pour les différentes missions qui se présenteront à vous, un choix sera à faire : être bourrin ou furtif. Ceci est plutôt appréciable en début d'aventure, mais on s'aperçoit vite que ce procédé est mis en avant pour cacher les défauts des gunfights qui deviennent redondant( pour certains) et qui manque d'originalité. De plus l'IA du jeu n'est pas vraiment à la hauteur, Lincoln paraît increvable lorsque l'on a suffisamment avancé dans le jeu. Dommage, puisque si notre personnage progresse, la difficulté n'est quasiment jamais présente pour nous rappeler que Lincoln n'est qu'un homme et non pas une machine a tuer. Pour ce qui est du contrôle des voitures c'est à mi-chemin entre arcade et simulation et il est agréable de se balader dans New Bordeaux avec les différents modèles. La durée de vie du titre quand à elle est vraiment bonne. La trame principale a elle seule vous tiendra en haleine une vingtaine d'heure et s'ajoute à celle-ci des missions secondaires pour gagner la loyauté de vos colonels. Le problème de Mafia 3 c'est qu'il se vend comme un jeu à monde ouvert et même si j'ai pris mon temps, je n'ai vu aucune missions ou loisirs que Lincoln aurait pu faire en dehors de sa quête de vengeance. Rien dans les bars, pas de courses de voitures, du sport à la GTA... En tant que joueur on a seulement l'impression d'être cloisonné en accomplissant seulement la quête principale du personnage. Malheureusement le jeu prouve qu'il est sorti trop tôt et que les développeurs n'ont pas pu pondre un « vrai » jeu en monde ouvert.

« C'est la beauté intérieure qui compte »
Oui, Mafia 3 ne brille pas par ses graphismes... J'ai testé le jeu sur pc en Ultra et j'ai rencontré deux-trois bugs graphique. A cela s'ajoute des problèmes de collisions mais le jeu s'en sort et relève le niveau avec la modélisation de ses personnages ou certains environnements vraiment bien travaillés. Ce n'est pas la claque graphique qu'avait pu être Mafia 2 à sa sortie, mais le jeu n'est pas non plus moche à en vomir. Il reste agréable à regarder même si on aurait pu en attendre d'avantage de la part de Hangar 13. De plus la configuration recommandé pour le titre est tiré par les cheveux, le jeu est extrêmement gourmand en ressources, donc faites chauffer vos configurations !

[Test] Mafia III.

« C'est la beauté intérieure qui compte »
 

Oui, Mafia 3 ne brille pas par ses graphismes... J'ai testé le jeu sur pc en Ultra et j'ai rencontré deux-trois bugs graphique. A cela s'ajoute des problèmes de collisions mais le jeu s'en sort et relève le niveau avec la modélisation de ses personnages ou certains environnements vraiment bien travaillés. Ce n'est pas la claque graphique qu'avait pu être Mafia 2 à sa sortie, mais le jeu n'est pas non plus moche à en vomir. Il reste agréable à regarder même si on aurait pu en attendre d'avantage de la part de Hangar 13. De plus la configuration recommandé pour le titre est tiré par les cheveux, le jeu est extrêmement gourmand en ressources, donc faites chauffer vos configurations !

[Test] Mafia III.

Bilan

Mafia 3 est un jeu correct, qui vaut le coup d'être fait pour son ambiance, ses personnages, son scénario. Il reste néanmoins un jeu qui est sûrement sorti trop tôt comme la plupart des sorties de nos jours. Malgré ça Mafia est rempli d'idées de gameplay intéressantes qui auraient pu être davantage mises en avant. Le jeu est agréable à parcourir, malgré les défauts présents qui sont assez inadmissibles en 2016. L'IA inexistante, la redondance des missions secondaires et son gameplay peu novateur décourageront certains d'entre vous. Si vous êtes fan de la recette ou que vous aimez les 60's avec intrigue mafieuse le jeu est fait pour vous.

14/20

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents