Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


[TEST] DARK SOULS 3.

Publié par Alex Blanco sur 8 Septembre 2016, 18:19pm

Catégories : #TEST

[TEST] DARK SOULS 3.

De loin ma série de jeux préférés, les Souls sont un réel passage marquant de ma vie de joueur, comprenez ainsi que je ne sais pas par où commencer quand je dois parler du troisième et dernier épisode. Pour ceux qui ne s’y sont pas intéressés, Dark Souls est un action-rpg dans un univers dark fantasy, devenu populaire grâce à sa grande difficulté et à son histoire bien cachée mais néanmoins présente et dotée d’une richesse colossale. Ceux qui on lu mon article sur le premier opus connaissent la suite : épée et bouclier en main je pars affronter cette terrible bête.

[TEST] DARK SOULS 3.

Nous sommes peu après les évènements de Ds1, le feu se meurt mais l’ère des ténèbres n’approche plus, elle est bien présente. Les accomplissements passés de notre ancien héro n’ont donc servi à rien et l’histoire de l’élu qui embraserait la flamme n’était qu’un mythe. Nous sommes donc une morteflamme et notre but est de chercher les seigneurs des cendres pour qu’ils reviennent dans leur trône. Je ne m’attarderai pas sur l’histoire et le background de la saga, ce serait long et périlleux tant le tout est vaste et les théories nombreuses. Au début du jeu, nous avons une zone de tutoriel et non pas un massacre gratuit (ne te cache pas Bloodborne) et premiers ressentis, les combats sont plus nerveux, globalement le jeu entier est plus rapide. Nous voyons le retour de la barre de mana qui permet d’utiliser la magie mais aussi de faire des attaques spéciales spécifiques à chaque arme, ce qui ouvre des tactiques de combat plus approfondies si bien maîtrisées. Enfin, pour finir le tutoriel, on est habitués affrontons un boss impressionnant et impitoyable. Une fois ce boss réduit en miettes, nous entrons dans le sanctuaire de Lige-feu et c’est alors que notre vraie quête et nos vraies difficultés arrivent, il ne faut pas oublier que dans ce monde dévasté nous sommes tout sauf invulnérables et c’est avec patience et stratégie que l’on y arrivera. « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ».

[TEST] DARK SOULS 3.[TEST] DARK SOULS 3.
[TEST] DARK SOULS 3.

Après avoir fini le jeu, on retrouve des ressentis aussi bons que mauvais :

- Premièrement, on a l’impression de jouer à Dark Souls premier du nom. Evidemment, ils sont très différents, dans la sensation de gameplay, c’est comme si il avait été amélioré. Aussi le monde qui nous entoure (les endroits, monstres etc…) sont très fidèles à l’univers de la série. On pourrait aussi dire que cela montre une certaine redondance, en effet, en toute objectivité, on retrouve des zones uniques certes mais déjà vues dans le passé (forêt, château, marais…). C’est une des raisons pour laquelle l’aventure fait bien de se terminer ici, trop de suites porteraient à un copier-coller

- Les graphismes sont splendides, ceci est du à la direction artistique qui sait nous faire voyager, le niveau de détail est hallucinant, il est indéniable que les développeurs ont travaillé pour rendre les endroits du jeu d’une horrible beauté. On remarque une inspiration de l’univers de Bloodborne, certains endroits ressemblent à ce que le précédent jeu offrait. A titre personnel, je dirai qu’il est à peu près normal de retrouver des zones similaires de part le fait qu’elles sont sombres et lugubres car nous sommes entrés dans l’ère des ténèbres et on ne pouvait pas en attendre moins. Alors certes il y a de l’inspiration mais Dark Souls à une beauté bien a lui.

- Le jeu est plus accessible, il est dur, soyez en surs, mais malgré tout en comparaison il reste plus simple que les précédents volets et à deux on rentre dans une sorte de « easy mode » tout aussi amusant, le plaisir c’est surtout à deux !

- De très nombreux « loots » que l’on retrouve ainsi que des évènements sont des références directes aux anciens jeux et surtout Ds1. Difficile de parler de fan service car à certains moments dans le jeu il est indéniable que les développeurs ont voulu faire plaisir aux fans mais d’un autre côté c’est l’aventure qui se suit et il est évident que le passé est encore encré dans le présent de Ds3, à vous de tirer vos conclusions, certains nient le fan service, d’autres disent qu’il est bien trop présent, à vous de tirer vous conclusions.

- Les musiques ne sont pas aussi épiques que l’on pouvait attendre, c’est un point négatif. D’ailleurs, les musiques n’apparaissent que lors des Boss et tout comme la musique, la plupart sont oubliables, il est bien dommage de ne pas en avoir de charismatiques et qui restent dans l’esprit, si je devais en retenir, je dirais la danseuse, Sulyvan et le boss final, c’est tout ! Les combats sont mémorables en revanche, la tension est énorme, dommage que ceux que l’on affronte ne le soient pas autant.

- L’ambiance est réussie, les bruits, les décors, les ennemis… on est plongé dans le monde, prêts à vaincre pour ne pas être vaincus.

Alors finalement qu’en est-il de ce jeu, est-il bon ? Oui. Ce n’est pas un grand incontournable, il ne sera pas retenu dans l’Histoire comme l’est un Uncharted ou même un Spyro mais pour la petite partie des personnes qui ont eu l’occasion de s’y pencher et de découvrir le jeu et pas uniquement sa surface en garderont, pour la majorité, une incroyable expérience. De réelles émotions, lors d’un combat de boss quand notre cœur bat fort ou même quand on se lie d’amitié avec ces personnages, les rares qui ne nous veulent pas du mal et que nous croisons le long de notre périple, certains même verseront quelques larmes (personne ne me pointe du doigt, j’ai 50 points en force). Dark Souls 3 est comme la trilogie en un épisode, on y retrouve tout, le jeu garde le meilleur de ce qu’on pu offrir ses deux parents et sait nous faire ressentir de la nostalgie, avec de simples armes et armures qui proviennent des anciens boss ou même des personnages que l’on rencontre et qui nous rappellent d’anciennes amitiés (Je parle bien de Siegward de Catarina…).

[TEST] DARK SOULS 3.

Conclusion :

Dark Souls 3 n’est pas parfait mais a su corriger des erreurs du passé, il est passionnant, beau, nous donne un challenge considérable, nous fait frissonner et sait prendre au cœur celui qui s’aventure plus loin que les statistiques de son personnage. Il est tout bonnement excellent. Alors voilà, on y arrive, c’est le moment de faire ses adieux… même si ta flamme ne s’est pas encore éteinte et qu’il nous reste encore deux aventures à vivre, ce n’est pas sans émotion que je te dis au revoir, tu as achevé l’Histoire qui nous a tenu à cœur depuis 5 années, tu nous as fait vibrer, vivre une grande aventure, nous as fait passer de misérable à demi dieu, tu as donné tout ce que tu avais et tu mérites le repos. Encore une fois, adieu et que le feu guide tes pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents