Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


[TEST] Q.U.B.E Director's Cut: Le Jeu De Casse Tête Indépendant Digne De Portal.

Publié par Dimajo Paul sur 24 Juillet 2015, 08:01am

Catégories : #TEST

[TEST] Q.U.B.E Director's Cut: Le Jeu De Casse Tête Indépendant Digne De Portal.

À l’origine, Q.U.B.E (pour Quick Understanding of Block Extansion) c’est un projet universitaire développé par Daniel Da Rocha, Jonathan Savery et Dave Hall. Un projet si abouti qu’il devient un jeu à part entière à sa sortie sur PC en 2012. Face à l’accueil enthousiaste de la critique le jeu, mélange de FPS et de réflexion, rencontre son petit succès. Ce qui pousse aujourd'hui les trois jeunes créateurs à porter leur titre dans une version améliorée sur nos consoles de salon.

[TEST] Q.U.B.E Director's Cut: Le Jeu De Casse Tête Indépendant Digne De Portal.

Vers l’infini et au-delà !

Le jeu débute alors que notre protagoniste se réveille dans une étrange station spatiale suite à un coma de plusieurs semaines. À peine sorti de sa torpeur, notre avatar reçoit un appel radio d’une femme qui lui expose la situation : piégé dans la station spatiale, Il doit résoudre une multitude d’énigmes afin de s’extirper de sa « prison » stellaire. C’est principalement par le biais de notre mystérieuse correspondante que se fera la narration. Un scénario qui, bien qu’il soit aussi discret que concis, se révèle plutôt intéressant. On se laisse porter par cette histoire assez énigmatique marquée par quelques petites surprises. On sent toutefois que la présence de ce script est principalement due à une volonté de mettre en scène les puzzles à résoudre, de donner un sens à l’expérience. C’est le récit qui est au service des mécaniques de jeu et non l’inverse. Cependant ce "prétexte" à l’action fonctionne bien donc rien à redire à ce sujet.

Une fois la trame exposée, il est temps pour nous de découvrir ce que nous réserve le jeu. Je dis "découvrir" et je le dis à dessein, car il s’agit pour le joueur de comprendre tout seul les mécaniques . Lorsque l’on se lance dans l’aventure, aucun tutoriel n’est là pour nous guider, nous aider à débuter. C’est au fil de nos expérimentations que le gameplay – somme toute assez simple- se livre à nous. Il est intéressant de découvrir peu à peu notre environnement sans se sentir sans cesse tenus par la main. Chaque énigme a ses spécificités que l’on doit appréhender seul. L’apprentissage des mécaniques se fait au fil de niveaux à la difficulté croissante. On commence tout doucement pour s’initier aux bases puis, petit à petit, les casse-tête se font plus retords. Vos cellules grises ainsi que vos réflexes seront parfois mis à rude épreuve, croyez-moi ! Certaines résolutions d'énigmes nécessitent une réflexion de plusieurs longues minutes. Q.U.B.E offre un challenge cérébrale à la hauteur, mais n'est toutefois jamais frustrant car les problèmes à résoudre restent accessibles.

Les éléments violets vous permettent de faire tourner des petites partie de mur à la manière d'un Rubik's Cube.

Les éléments violets vous permettent de faire tourner des petites partie de mur à la manière d'un Rubik's Cube.

[TEST] Q.U.B.E Director's Cut: Le Jeu De Casse Tête Indépendant Digne De Portal.

Un concept CARREment cool !

Le gameplay ainsi que le concept rappellent un peu Portal. Le but est simple : chaque niveau constitue une salle de laquelle il faut sortir. Afin de s’extirper des lieux dans lesquels on est captif, il est nécessaire de manipuler différentes sortes de blocks –grâce à des gants très particuliers- dispersés dans la pièce ou vous vous trouvez. Chacun de ces blocks ont des propriétés différentes. Les rouges peuvent être étendus ou rétractés, les jaunes, toujours par trois, permettent de créer des structures en escalier, les bleus font office de tremplins et les verts, eux, sont immobiles. Ce dernier type devra donc être déplacé en utilisant les caractéristiques des autres formes. Un concept intelligent porté par une maniabilité sans faille. La prise en main est très simple, la gâchette gauche sert à étirer les structures et la gâchette de droite à les rétracter. Les commandes répondent au doigt et à l’œil.

Un concept simple que les développeurs sont parvenus à exploiter à son paroxysme. Les petits gars de chez Toxic Game ont réussi à mettre au point des puzzles vraiment bien pensés, sans cesse renouvelés par l’apport de nouvelles mécaniques- que l’on ne vous dévoilera pas, on vous laisse la surprise. Les cessions de jeu s’enchaînent sans jamais êtres redondantes. On découvre sans cesse des variantes du concept original, de nouvelles manières de jouer. Chaque puzzle apporte son lot d’inédit. On a cependant un regret concernant la durée de vie. Sachez qu’il vous faudra un peu moins de six heures pour compléter l’aventure. Dommage ! On en aurait vraiment voulu plus. Ce plus on le trouvera à la rigueur dans le mode Against the O’Clock.

« Le temps l’obscur ennemi »

Une fois votre épopée spatiale achevée, vous pourrez toujours vous lancer dans le mode Against the O’Clock. Celui-ci vous propose une dizaine de nouveaux niveaux – à débloquer- aux designs originaux qu’il faut traverser dans les plus brefs délais pour se faire une place au sommet du classement qui répertorie les meilleurs scores des joueurs en ligne. Afin de vous prêter assistance dans votre course folle, vous pourrez récupérer divers items –disséminés dans les niveaux- qui vous octroieront des capacités temporaires comme courir plus vite ou encore sauter plus haut. Ce mode gonflera la durée de vie du titre pour les joueurs qui ont l’âme compétitrice et qui essayeront à tout prix de monter les échelons du classement. Ce qui n’est tout de même pas suffisant à assouvir complètement notre appétit de puzzle réveillé par le jeu.

[TEST] Q.U.B.E Director's Cut: Le Jeu De Casse Tête Indépendant Digne De Portal.

Conclusion :

Au final, on n’a pas grand-chose à reprocher à ce titre excepté sa durée de vie. Ce que Q.U.B.E fait, il le fait bien, c’est ce qu’il faut retenir. Paré d’une esthétique épurée, mais tout de même très séduisante, l’univers parvient à nous immerger complètement. On ne note pas non plus de gros problèmes techniques, le jeu tourne d’ailleurs à 60images/ secondes 1080p ce qui est très plaisant. En tout et pour tout, nous avons rencontré qu’un seul bug. Une production indépendante réussie qui ravira les fans de Portal et plus globalement les amateurs de réflexion.

[TEST] Q.U.B.E Director's Cut: Le Jeu De Casse Tête Indépendant Digne De Portal.

Version du jeu fournie par l'éditeur pour le test.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurentsim 03/09/2015 20:35

Hello. Je suis de ton avis, c’est un titre assez sympa et qui permet de bien faire travailler les méninges. C’est vrai que la durée de vie aurait pu être plus longue, mais ça n’empêche pas que ce divertissement soit fort agréable. Bye !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents