Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


Les dessous des Sagas Mythiques du jeu vidéo.

Publié par Alexandre.D sur 16 Avril 2015, 15:12pm

Catégories : #Rétro

Les dessous des Sagas Mythiques du jeu vidéo.

Mario, Sonic, Resident Evil, autant de jeux mythiques qui auraient pu être bien différents de ce qu'ils sont aujourd'hui si les développeurs avaient changé ne serait-ce qu'un détail.

Vous savez surement que dans le mythique jeu Donkey Kong mettant en scène pour la première fois notre plombier préféré - qui s'appelait à l'époque "jump man" - a manqué de se nommer "Ossan" qui en Japonais veut dire "homme d'âge moyen". Mais ce que je viens de dire est connu de beaucoup de monde, cependant je, doute que ce que vous allez lire par la suite vous soit familier...

Les dessous des Sagas Mythiques du jeu vidéo.

Notre cher Bowser - qui est un dragon - devait être à la base... un toro! Shigeru Miyamoto s'était inspiré du film "Alakazam the great" qui veut dire "le roi toro" et même si au final l'histoire a changé, on remarque que le personnage a hérité de certains traits de cet animal.

Ensuite, le jeu qui à la base devait être Resident Evil 4,lui, mettait en scène un personnage à la tenue rouge, aux cheveux blancs et muni d'une grande épée (vous avez compris?). Mais Shinji Mikami, le créateur ne se sentait pas sûr. D'un côté le jeu qu'il développait était extraordinaire mais de l'autre, mettre des démons, de la magie et un personnage qui se sert d'un épée en plus d'armes à feu le gênait car il s'éloignait du concept original. Il a donc pris la meilleur décision possible : mettre Resident Evil 4 en stand-by et laisser naître une franchise à grand succès... Devil May Cry.

Les dessous des Sagas Mythiques du jeu vidéo.

Sonic quant à lui devait être à la base un lapin et même un poulet mais, ce n'est rien en comparaison avec ce qui va suivre. Nintendo avait sa mascotte – Mario - et Sega son concurrent direct cherchait la sienne. Ils ont réfléchi et sachant que ceux qui achetaient le plus de jeux étaient les américains, ils ont voulu attirer leur attention.

L'idée originale était de faire un personnage qui ressemblait à l'ex-président Theodore Roosevelt, mais ce dernier ressemblait déja trop à Mario. De plus l'équipe de Yuji Naka, les créateurs de Sonic avaient un talent caché : se faire accuser de copieurs. Alors ils ont décidé que leur mascotte devrait être un animal anthropomorphe qui finalement après de nombreuses modifications à fini par être Sonic. Mais le Teddy Roosevelt leur plaisait encore et celui qui a été à deux doigts d'être le protagoniste de la saga a été modifié et il lui a été donné un nom, Dr Eggman qui est le principal ennemi de l'histoire. Un voyou aurait dû être le héros principal.

Les dessous des Sagas Mythiques du jeu vidéo.

La pire chose de l'industrie du jeu vidéo est l'intromission des exécutifs qui financent un projet. Ces personnes peuvent changer radicalement une histoire pour la rendre tout public, ils interviennent pour couper des scènes qu'ils trouvent offensives, ils font en sorte que rien ne puisse déplaire à une certaine partie du public. Des désastres comme le film Batman et Robin sont si mauvais à cause de ces exécutifs et cela arrive aussi dans le monde du jeu vidéo... Titus était une entreprise de développement qui avait des personnes très compétentes, et un jour, ce qui aurait pu être un contrat bénéfique pour la compagnie est devenu une malédiction.

Les dessous des Sagas Mythiques du jeu vidéo.

Ils avaient pour mission de créer un jeu de Superman pour la N64, les idées de base étaient géniales, ils voulaient faire un jeu « Sandbox » en 3D, comme GTA 3 mais avec le super-héro. Sauf que GTA 3 était encore à quelques années de sa sortie. Titus aurait pu marquer l'histoire, en devenant les pionniers du genre. Mais lamentablement de nombreux exécutifs leur gâchèrent la fête. Premièrement, ils leur reprochèrent que l'idée d'un jeu bac à sable était stupide car faire un jeu de ce genre nécessiterait des civils dans la rue et ils croyaient que les gamers frapperaient les civils, chose que Superman ne pouvait pas se permettre de faire.

Chaque bonnes idées proposées par la compagnie fut démantelées une par une et remplacées par la vision du jeu parfait de personnes qui ne jouaient et ne comprenaient pas les jeux vidéo. Résultat : Le néfaste Superman 64, un des pires titres au monde.. Superman 64 a eu une grande opportunité d'être un bon jeu ou même beaucoup plus. Lamentablement, l'histoire tourna au plus mal.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents