Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


(Test) Wolfenstein : The New Order

Publié par Paul.D sur 13 Décembre 2014, 15:30pm

Catégories : #TEST

(Test) Wolfenstein : The New Order

Tuer du Nazi est loin d'être une activitée nouvelle dans le jeu vidéo, pourtant, cette fois la chasse aux scalps Aryen sera différente...Car l'Allemagne a remportée la 2nd guerre mondiale.

(Test) Wolfenstein : The New Order

Faites une croix sur le monde libre.

Envers et contre tous les Allemands ont remporté la guerre. Malgré les efforts surhumains des alliées pour stopper l'avancer du fascisme les Nazi ont conquis le monde. Vous êtes le soldat William "B.J." Blazkowicz, vous avez été blessé au cours d'une bataille et vous êtes tombé dans le coma. C'est en 1960 que vous vous réveillez, dans un asile. La,vous découvrez avec effroi que l'Allemagne a remporté la guerre, grâce à une mystérieuse technologie . Vous êtes le seul espoir du monde libre et vous allez reprendre le combat épaulé par une résistance quasiment décimée, qui tente le tout pour le tout afin de se libérer du joug de l'envahisseur !

Utiliser deux armes en même temps se révélera être d'une éfficacité dévastatrice !

Utiliser deux armes en même temps se révélera être d'une éfficacité dévastatrice !

L'univers

Dans The New Order on est immergé dans un univers très spécial, qui nous propose une autre vision de la seconde guerre mondiale puisqu'ici les forces Nazis ont pris l'ascendant sur l'armée américaine.

Au cours de notre croisade entreprise contre les « boches » on découvre des environnements au design fabuleux, graphiquement soignés, à part quelques textures qui manquent de détail, ainsi que des personnages stéréotypés haut en couleur, qui concourent à créer un caractère parodique de films de série B. L'humour, ainsi que la violence qu'exhibe le titre tout au long de l'aventure n'est pas sans nous rappeler l'excellent « Inglourious Basterd », qui a probablement inspiré quelques passages. Au fil de notre épopée on ne se lasse pas de voire les « chères » petites tètes blonde des ennemis éclater en morceaux lors des head shot, ou, leurs corps partir en lambeau suite à une grenade bien placée. En effet les effusions d'hémoglobine, volontairement exagérées, sont un des principaux éléments qui confèrent du fun au titre.

Un autre aspect particulièrement appréciable est la diversité des environnements dans lesquels on effectuera notre défouraillage de SS en bon et due forme. Les développeurs du jeu nous proposent d'explorer un monde transfiguré par ces « charmants jeunes hommes blonds aux yeux bleu ». On pourra donc déambuler joyeusement sur la lune ou dans les rues de Londres, et même, dans une base sous-marine. Ce n'est la qu'une liste non exhaustive des joyeusetés qui vous attendent.

Ces changements constants de décor sont dépaysant. De plus, le véritable effort qu'ont fait les concepteurs du jeu pour créer un level design qui propose des chemins diversifiées, permettent de varier vos approches. Cela évitera une certaine redondance, donnant envie de s'attarder dans les niveaux pour en fouiller chaque recoin et découvrir les nombreux items et bonus cachés.

(Test) Wolfenstein : The New Order(Test) Wolfenstein : The New Order
Fun et sanglant Wolfenstein est vraiment un FPS à part. Ca change des jeux aseptisés tel que Call of Duty  par exemple.Fun et sanglant Wolfenstein est vraiment un FPS à part. Ca change des jeux aseptisés tel que Call of Duty  par exemple.

Fun et sanglant Wolfenstein est vraiment un FPS à part. Ca change des jeux aseptisés tel que Call of Duty par exemple.

Bon A-Ryen

Malgré l'agressivité de l’IA qui corse les choses, et rend les joutes musclées et intéressantes, il y a tout de mêmes de gros problèmes intellectuel. Les soldats ont, à mon avis, eu leurs Bac Nazi au rattrapage car on dirait parfois des attardés aveugles, en particulier lors des phases d'infiltration. En effet durant ces moments ils sont capables de passer devant un cadavre, ou juste à côtés de vous sans vous remarquer, et ce n'est la que quelques exemples, l'IA fait souvent défaut. Dommage !

Les soldats allemands seront dotés d'équipements futuristes.Les soldats allemands seront dotés d'équipements futuristes.

Les soldats allemands seront dotés d'équipements futuristes.

Guide de survie en territoire Nazi.

Ce Wolfenstein est un jeu que l'on pourrait qualifier de « old school », car il est nécessaire de récupérer trousses de soins et autres armures pour survivre aux assauts des hordes du Führer.

Grace à un armement incroyable et la puissance de feu sans pareille que nous octroie la possibilité de posséder une arme dans chaque main, on décimera peu à peu les unités ennemies.

Les gunfight nerveux auxquels nous prendrons part se transformeront en autant de carnages durant lesquels les murs seront retapissés de rouge vifs émanent des corps littéralement explosés des adversaires. Ces joutes jouissivement fun et spectaculaires nous tiendront en haleine et plairont aux amateurs de défis. En effet l'agressivité de vos rivaux couplée à leur présence en masse pourra vous tenir en échec et vous en faire méchamment baver.

Mais malgré l'aspect bourrin il sera parfois capital de savoir être discret. Car si on veut éviter de se faire défoncer en rentrant dans le lard de nos rivaux il sera nécessaire de s'avoir s'infiltrer silencieusement. Afin de ne pas vous faire repérer vous pourrez assassiner vos opposants en leur lançant un couteau, en leurs tranchant la gorge, ou en dotant simplement un pistolet d'un silencieux. Et c'est une des richesses du titre, les mécaniques de jeu diversifiées qui permettent de varier l'expérience de jeu. On peut choisir de foncer dans le tas ou, d'éradiquer ses adversaires sans bruits. Il y a également des phases qui nous mettent aux commandes de mitrailleuses et autres mecha , nous donnant une impression de surpuissance grisante. Tout cela porté par une Bo extraordinaire qui tombe toujours à point pour sublimer l'action.

Pour rester discret assassinez les lieutenants, cela évitera qu'ils déclenchent l'alarme.

Pour rester discret assassinez les lieutenants, cela évitera qu'ils déclenchent l'alarme.

Conclusion.

L'ensemble du jeu est une bonne surprise car le contenu est plus riche qu'il n'y parait. En fait, plus on en découvre sur ce titre plus on apprécie son univers et son ambiance remarquable. Le scénario bien écrit réussira à nous captiver. La narration surprenante sera ponctuée par de rares moments d'émotion et nous offrira des scènes terriblement bien mises en scène, digne du film de Tarantino évoquer précédemment. Certains passages horribles destinent cependant le titre à un public averti. Le seul aspect véritablement contraignant, c'est les petits soucis de mixages audio qui rendent parfois les répliques difficilement audibles. Mais en réalité, le plus gros défaut de ce jeu, c'est que, comme toutes bonnes choses, cela a une fin.

(Test) Wolfenstein : The New Order

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents