Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The New PIxel

The New PIxel

A VOUS DE JOUER !


Prince Of Persia - La naissance d'une légende

Publié par Paul.D sur 4 Septembre 2014, 18:08pm

Catégories : #Rétro

Prince Of Persia - La naissance d'une légende

Découvrez comment le premier opus de cette série désormais culte a vue le jour pour marquer à jamais toute une génération de joueur.

Au début il y eut un seul homme, Jordan Mecher , qui n'était alors qu'un jeune créateur. Puis, il eue une idée, dans laquelle est venue s'implémenter une bonne dose de talent et surtout... De la passion.

Non content d'avoir créé le jeu Karateka qui s'était imposé comme une référence en matière de jeu de baston, il se lance sur un nouveau projet intitulé Prince Of Persia.

Le début d'un mythe

C'est en 1985 que Jordan se met au travail. Il mettra 1h à poser les bases du scénario. Plongé dans l'univers fantastique et mystérieux des mille et une nuit, un jeune Prince de Perse beau gosse, qui mettrai à l'amende n'importe quel yamakasi en parkour, doit sauver une princesse (oui déjà !) d'un vizir diabolique. Vue comme cela l'histoire n'a pas l'air original, mais songez à replacer tout cela dans le contexte. À l'époque, le coup de sauver la pauvre princesse en détresse n'avait pas encore autant été exploité qu'aujourd'hui.

Le développement

C'est en partenariat avec Broderbund, l'éditeur de son premier jeu (Karateka) que notre jeune créateur de talent va continuer son long périple qui durera quatre ans.

Durant ces quartes années, il rivalisera d'ingéniosité pour créer un jeu d'aventure qui se révélera être un chef d'œuvre unique en son temps. De nombreux éléments contribueront à sa renommer, tel que le compte à rebours d'une heure .Celui-ci rythmera l'aventure et fera monter la tension, poussant le joueur dans ses derniers retranchements lorsqu'il s'agira de réaliser des combats, et de parcourir les niveaux en un temps record pour espérer sauver la Belle du joug du vizir. Mais, c'est la fluidité des mouvements qui stupéfiera tout le monde et qui fera rentrer le jeu dans les anal.

Cette étonnante fluidité est due à une idée ingénieuse de Mechner. Laquelle me demanderez-vous ? Et je vous répondrai... La Rotoscopie!

Et là, vous devez surement vous dire « Mais qu'est-ce que c'est la Rotoscopie ». En fait, c'est un peu l'ancêtre de la motion-capture. Cette technique consiste à filmer avec une camera une personne en train de réaliser les actions que l'on souhaite intégrer au jeu, afin de relever ensuite, sur du papier millimètres, image par image, les contours de la figure filmer. C'est son frère David (qui pratiquait à l'époque un art martial ) qui aura le privilège de s'adonner à quelques séquences d'acrobaties devant la camera. Afin de reporter ces mouvements dans l'œuvre en question.

IMAGE DE ROTOSCOPIE.

IMAGE DE ROTOSCOPIE.

"C'est son frère David (qui pratiquait à l'époque un art martial ) qui aura le privilège de s'adonner à quelques séquences d'acrobaties devant la camera. Afin de reporter ces mouvements dans l'œuvre en question."

Voici des images tournées pour le jeu afin de proceder à la rotoscopie.Certain prétendent que David avait du mal à réaliser certains mouvements.Je ne vois pas de quoi il parle...

Le prince de Perse a deux doigts d'être mis aux oubliettes

Les aventures du Prince ont failli ne jamais voire le jour car alors que le jeu était encore en plein développement, en 1987, Jordan fut embauché par une société de cinéma pour laquelle il planchera sur de multiples scénarios, délaissant complètement son Bébé. Six mois après, ses projets cinématographiques n'ayant pas aboutis ,il se replongea dans le développement de son titre. Nous sommes alors en 1988 et un an après en 1989 le long périple qu'aura été la création de prince of Persia prend fin et le jeu sort sur l'Apple II, sur lequel il connaîtra un succès fulgurant en s'écoulant à 2 millions d'unités à travers le monde. Traduit en 6 langues, cet opus sera porté sur une vingtaine de supports. Le succès de celui-ci inspirera de nombreux jeux d'action /aventure tel que Tomb Raider et une pléthore d'autres titres similaire.

Conclusion

En somme, le tout premier épisode de cette série, qui n'a désormais plus rien à prouver, fait partie de ces prodiges qui ont révolutionné le jeu vidéo, sans subventions démesurés ou équipes de développement faramineuse.

Le seul soutien dont le créateur aura bénéficié fut celui de son père pour la musique et de son frère pour les animations.

Mais tout cela n'était que le début d'une belle aventure qui continue encore aujourd'hui avec 10,3 millions d'unités vendues dans le monde tout épisode confondu, selon les chiffres donné par Ubisoft en 2008.

Commenter cet article

NitradoFr 07/09/2014 22:42

Juste énorme ^^

The New Pixel 07/09/2014 23:24

Merci ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents